L'on peut facilement entendre dans les voix de grandes chanteuses comme Mercedes Sosa ou Césaria Evora l'idée que la vie peut, à chaque instant, tout donner et tout reprendre. Comme si le corps pouvait parfois parvenir à intégrer, en profondeur, et admettre que tout se joue toujours sur le fil... Mais même à concevoir pareille chose, quand l'univers donne tout, que faire de ce don? Est-on prêt à accepter et à accueillir? A rendre grâce?  Ou va-t-on passer à côté de ce qui pourrait être le cadeau d'une vie? A l'inverse, quand l'univers prend ou reprend tout, que faire de la perte? Est-on prêt à accepter cette perte et à se recueillir? Continuer à rendre grâce? Ou va-t-on passer à côté de l'épreuve et tomber sans jamais ne pouvoir se relever? ------- Questions sans réponse.  Note pour moi-même: faire une chanson de cela

 

 

 

 

 

Please reload

Featured Posts

Quelles que fussent les raisons qui me poussèrent à partir

- Je peux encore me rappeler le voile qui tomba à mes pieds

- Et encore vaguement le silence...

...

August 30, 2015

1/1
Please reload

Recent Posts

February 6, 2019

Please reload

Search By Tags