Journal de Création

Je dépose ici, depuis quelques années, des bouts de mes poèmes ou mélodies, ainsi que des extraits d'oeuvres qui m'inspirent... Je viens de terminer l'écriture de l'essentiel de mon nouveau projet que j'appelle mon "Love Project", et  je souhaite maintenant rentrer en studio pour l'enregistrer et le partager avec vous. C'est pourquoi je lance actuellement une campagne crowdfunding.  J'ai fait un pari, celui du grand amour. Il faut toujours parier sur l'amour. Merci de suivre le flot de cette page. Merci pour le soutien que je sais inconditionnel. Avec tout mon coeur. Marion (Ma Saisara / Massaï). Here in this "diary of creation", it's been several years since I started to gather things that inspire me, as well as my own personal work in progress. I just finished the writing process of my new songs and I am now wishing to go to the studio to record them and share them with you. That's why I am currently launching a crowdfunding campaign. I do believe in the Body and Soul thing and I've made a bet. Bet on love. Always.  Thank you so much for the unconditionnal support. Much love. Marion (Ma Saïsara / Maasai)

#Lovepoemsproject
30/63 
Poems written in:
Tokyo / Onishi  / Paris  / SaintJeanCapFerrat / Genova  / Nice  / Marseille  / Avignon  / Porquerolles / Toulon  / Milan  / Lake Como  / Lisboa
#workinprogress

#innerjourney 

#moretocome 

#moretodiscover 

#World 

#Islandsdreams


 

Cela s'est passé en 1954. Chaque date est importante. 54 accouche du premier. Chaque mois est important. Août est un bon mois. Les fleurs sentent bon. Il y fait chaud et doré. On marche pieds nus. De la mer, arrivent les messagers. Les seins gonflent comme les voiles d'un bateau.  Il y a des orages et des rêves. Dans la nuit étoilée, l'amour connaît son nom. Août est un bon mois. Décembre est un bon mois aussi. La lumière se fait tôt. L'aube est claire et pure. On allume des bougies. On se serre plus fort. Il y a des rayo...

7 May 2017

Femme, apprends-moi

Je veux apprendre

A chasser l’attente

Apprends-moi

A ne plus dépendre

Apprends-moi à reprendre

Femme, apprends-moi

A mettre en terre les cendres

A faire croître les plantes

Apprends-moi à étendre

Mes ailes aimantes

Ces deux oriflammes

De soie

Femme

Je ne veux plus descendre

Si bas que la tourmente

Car c'est comme pendre

En haut d'un arbre 

Car c'est comme se fendre

En deux

Se fendre

De tant d'absence

Oh Femme, apprends-moi !

Dis-moi ! Je veux apprendre

A chasser les nuits de Dante

A faire devenir grande

La vie

En moi

NAISSANTE

"UNE VIE"  

Aujourd'hui

Tout est différent  

Tout s'éloigne

Tout disparait

...

Comme le corps

D'une vieille femme

Se déleste

Doucement

De  toutes

Les heures

Et secondes

Egrenées

[…....

....…]

Bon pain contre mauvais vin

C'est ainsi que cela a dû se passer

De la foudre du premier regard 

Aux mains qui se serrent

Aux mains qui se livrent

Aux mains qui se nouent

Ainsi du premier baiser

Du dernier enlacement

...

Ainsi le premier serment

Parole achevée

[…

...]

Les filles de cette femme le savent bien

Qui se penchent sur son lit

Bateau de fortune

Barque de l...

"(...)

Ankite’tm

Na kelu’lk we’jitu (I find beauty)

Ankite’tm

Me’ we’jitutes (I will find more)

Ankita’si me’ (I think some more)

We’jitu na!*"

* I find!

Rita Joe - “Ankita’si (I think)"

A toi

Mon bien-aimé

Vers qui mes prières

S’envolent au petit jour

Comme des oiseaux marins

...

A toi

Mes baisers

Moi toute entière

Je me donne sans détour

Sans rien compter – rien

...

Contre toi

Tu le sais

Je me serre

Quand tes bras m’entourent

Comme le soleil étreint

...

Et ceux-là qui voudraient capturer

Ce qui ne peut être saisi

Ne savent sans doute pas

Ou ont mal compris

...

Je ne puis qu'à

Toi seul donner

La lumière

De mon amour

Qui mille fois te revient

...

Qu’avec toi

Partager

Le ciel et la terre

Et pour toujours

Ma main dans ta main

...

A toi

Mes ba...

Je suis Pénélope 

MAIS

- Personne ne le sait -

Je suis allée aussi loin qu'Ulysse 

ET

- Personne ne le sait -

J'ai traversé autant d'abysses

Vu autant d'éclipses

J'ai autant voyagé

MAIS

En moi

MAIS 

En moi

ET

- Promesse à qui-sait -

Je garde l'oeuvre que je tisse

Au fond de mes secrets

- Pour la lui donner

- D'abord la lui donner

(...)

Je suis Pénélope

MAIS 

-Personne ne le sait -

Je suis aussi Ulysse

ET

- Personne ne le sait -

Je le rejoindrai

Car je saurai

Oui je sais

Où et par quoi le retrouver

ET

Si je le sais

C'est qu'il me l'a

Lui-même une première...

6 May 2016

En attendant, relire le poète à nouveau:  "La relance ici se fait / par le vent qui d’Afrique vient / par la poussière d’alizé / par la vertu de l’écume / et la force de la terre / nu / l’essentiel est de se sentir nu / de penser nu / la poussière d'alizé / la vertu de l’écume / et la force de la terre / la relance ici se fait par l’influx / plus encore que par l’afflux / la relance" (Aimé Césaire, "Moi, laminaire : Algues")

Please reload

WORK IN PROGRESS

Please reload

  • Icône social Instagram
  • Facebook Long Shadow
  • YouTube Social  Icon
  • Instagram Social Icon

© 2015 by Ma Saïsara